AccueilActualitésA la uneTémoigner autrement sur la migration

Témoigner autrement sur la migration


Proposer aux personnes migrantes des outils d'expression photographiques et participatifs pour interpeller, témoigner se reconstruire, c'est l'histoire du partenariat entre le Collectif Jungleye et EMMAÜS Solidarité.

30.08.2019

Après Transit Tales en 2017, la Roboteca en 2018, Jungleye propose, en 2019, des ateliers de création de cartes postales avec les familles migrantes hébergées au centre d’hébergement Ivry d’EMMAÜS Solidarité.

Transit Tales* « Retracer un parcours de migration »

 transit tales transit tales

Ce projet a permis aux femmes migrantes participantes de retracer leurs parcours personnels, autour d’ateliers de photographies, de textes, de collages, de dessins et de jeux de rôles.

Ils ont été l’occasion pour, chacune d’entre elles, de mettre des mots sur ce qu’elles ont vécu et ressenti sur la route de l’exil et de valoriser leurs richesses lors qu’une exposition le 19 octobre 2017.

La Roboteca** « Des portraits-robots pour se reconstruire »

 la roboteca la roboteca 1

Redonner la voix aux personnes exilées en questionnant sur la représentation des individus dans la société est un des objectifs principaux de ce projet photographique. Pendant plusieurs semaines, les femmes hébergées au centre d’hébergement Ivry ont suivi des ateliers de photographies-portraits et des ateliers de collages, animés par le Collectif Jungleye. Ils ont été l’occasion de les interroger sur leur image, l’image qu’elles ont d’elles-mêmes, de leur vie et de leur parcours.

 

« C’est la première fois que je participais à ce genre d’atelier. Au départ, j’ai eu peur, c’était difficile de livrer mon histoire. Aujourd’hui, je trouve que c’est un super projet, qui m’a permis de me sentir plus libre, d’arrêter de penser, et d’être moins triste. En Afghanistan, les femmes n’ont pas l’habitude de parler. » Maryam – réfugiée afghane hébergée dans la structure.

 

Des cartes postales pour témoigner d’un quotidien

cartes postales

Aujourd’hui, c’est pour interpeller sur l’accueil des personnes migrantes que le Collectif Jungleye construit ce nouveau projet artistique avec les familles accueillies au centre d’hébergement d’urgence d’Ivry d’EMMAÜS Solidarité.

Des ateliers avec différents types d’activités et d’apprentissages, sont proposés aux participants : créer des cartes postales documentant leur vie quotidienne à Paris, découvrir Paris sous l’angle des touristes, en partant à la découverte de la « photographie smartphone » et la « photographie studio ».

Conçues comme une médiation autour de leurs regards sur le Paris des touristes et la région parisienne, les cartes postales seront présentées et mise à disposition des visiteurs lors d’une exposition participative « Calais – témoigner « de la jungle« , qui aura lieu au cabinet de la photographie du Musée d’art moderne / Centre Pompidou, du 16 octobre 2019 jusqu’à fin février 2020.


*Transit Tales est développé par différentes organisations liées à la photographie participative et à la communication contre la xénophobie : CFD (Barcelone) Eyfa (Berlin), Jungleye (Calais) et O.S.T (Bruxelles).

** Le Collectif Jungleye a créé trois livrets différents pour le projet La Roboteca dont un avec les créations des femmes migrantes du centre d’hébergement d’urgence Ivry d’EMMAÜS Solidarité. Pour en savoir plus, jungle.eye.calais@gmail.com

Share on Facebook0Tweet about this on Twitter0Email this to someone