Accueil Nos Actions Centres d’hébergement

Centres d’hébergement


Les personnes sont orientées vers les centres d’hébergement de différentes manières : en téléphonant au numéro de téléphone d’urgence spécialement dédié, le 115, ou à partir des centres d’accueil ou des réseaux de partenaires.

Il existe différents types d’hébergement à l’association EMMAÜS Solidarité :

1. Les Centres d’Hébergement d’Urgence (CHU) assurent un accueil immédiat, inconditionnel, anonyme et gratuit. Il s’agit d’un hébergement temporaire et le séjour peut durer aussi longtemps qu’une solution durable n’est pas trouvée. Les personnes hébergées bénéficie d’une aide dans leurs démarches d’accès aux droits et recherche d’un logement ou d’une structure d’insertion adaptée.

Élogie, Montesquieu, Paris, France

Le patio du Centre d’Hébergement d’Urgence Montesquieu. Il met à l’abri 40 hommes et femmes isolés dans une structure neuve, réhabilitée en 2015.
(c) Alexis Toureau

2.Les Centres d’Hébergement d’Urgence et de Stabilisation (CHUS) sont des lieux où les personnes hébergées peuvent cheminer pour élaborer un projet d’insertion. Ils sont ouverts 24h/24. Les financements ne sont pas pérennisés. Les personnes y sont orientées par les maraudes, les centres d’accueil de l’association ou par le réseau de partenaires. Un accompagnement social est assuré.

DSC01456

Sous la verrière du Centre d’Hébergement et Espace culturel Louvel-Tessier qui accueille l’exposition « Pour tout bagage », réalisée par les résidents avec le Centre Pompidou.

3. Les Centres d’Hébergement et de Réinsertion Sociale (CHRS) sont des catégories d’établissements sociaux intervenant dans le domaine de l’accueil, de l’hébergement et de la réinsertion sociale et professionnelle des personnes en situation d’exclusion : isolées, en couple ou en famille. L’admission se fait après orientation par les SIAO, par entretien et par la signature d’un contrat de séjour.

Les CHRS sont pensés comme des lieux de transition, permettant la socialisation des personnes à travers des actions collectives proposées et des instances de participation, tels que le conseil de vie sociale. L’ouverture de la structure sur son environnement favorise l’inclusion des personnes hébergées à leur place de citoyens et d’habitants. Chaque CHRS dispose de son propre projet d’établissement. Les personnes s’acquittent d’une participation financière à leurs frais d’hébergement et d’entretien sur la base d’un barème réglementaire tenant compte de leurs revenus.

BOIS DE LABBE JARDIN

Le jardin du CHRS le Bois de l’abbé, structure située dans un site de plus de 15 000m² d’espaces verts. Ce centre qui accueille 132 personnes dans des studios et développe un programme de parcours santé et de ferme pédagogique propice à la reconstruction de soi.
(c) Noémie Chauvin

Liste des centres :