AccueilActualitésA la uneLa Tribune du Collectif des Associations Unies – ...

La Tribune du Collectif des Associations Unies – Réduire la pauvreté et les inégalités, un investissement d’avenir pour toute la société


Plus de 5 millions de Français sont privés d’emploi mais 8,5 millions vivent sous le seuil de pauvreté. Si l’on ajoute qu’en 2012, 25% des personnes sans domicile fixe travaillaient, il apparaît clairement que l’emploi seul ne protège pas toujours de la précarité. Il n’est plus forcément synonyme de promotion sociale : le risque de pauvreté se transmet largement des parents aux enfants, alimentant la peur d’un déclassement durable et bafouant cette notion d’égalité des chances à laquelle nous sommes si attachés.


28.10.2014

Dans ce contexte, la maîtrise nécessaire des déficits et de l’endettement public de notre pays ne peut se faire au détriment des plus fragiles, c’est-à-dire des politiques de redistribution sociale et de lutte contre la reproduction des inégalités.

Acteurs de la solidarité, du développement économique, chercheurs, citoyens, nous pensons que l’emploi et la croissance ne suffisent pas à faire disparaître les fléaux qui étouffent notre société : la pauvreté, les inégalités et la stigmatisation des plus fragiles.

C’est pourquoi, nous vous demandons, Monsieur le président de la République, dans le prolongement du plan quinquennal de lutte contre la pauvreté adopté début 2013, et à l’occasion du débat budgétaire, de prendre des mesures ciblées à destination des personnes en situation de pauvreté dans le cadre des politiques de soutien à l’activité que vous mettez en œuvre actuellement.

Les auteurs de la tribune

Louis Gallois, Président de la Fédération nationale des associations d’accueil et de réinsertion sociale (FNARS); Jean-Marc Borello, président du Groupe SOS; Thierry Brigaud, président de Médecins du monde; Denis Clerc, économiste, fondateur d’Alternatives économiques; Pierre Coppey, président d’Aurore; Michel Dolle, ancien rapporteur général du conseil de l’emploi, des revenus et de la cohésion sociale (CERC); Raymond Etienne, président de la Fondation Abbé Pierre; Véronique Fayet, présidente du Secours catholique Caritas France; Jean-Baptiste de Foucauld, porte-parole du Pacte civique;Thibault Gajdos, économiste, directeur de recherche au CNRS; Thierry Kuhn, président d’Emmaüs France; Pierre Langlade, président du Coorace; Pierre-Yves Madignier, président d’ATD Quart Monde; Jean-Luc Outin, chercheur au centre d’économie de la Sorbonne; Bruno Palier, directeur de recherche du CNRS à Sciences Po (centre d’études européennes); Daniel Naud, président de la Fondation de l’Armée du Salut; Bernard Perret, socio-économiste; Etienne Pinte, président du Conseil national des politiques de lutte contre la pauvreté et l’exclusion sociale (CNLE); Eric Pliez, président du Samu social de Paris; Jacques Pouly, président du Réseau Cocagne; Marc Prévot, président d’Emmaüs Solidarité; François Soulage, président d’Alerte; Xavier Timbeau, directeur analyse et prévision de l’OFCE; Jacques-Henri Vandaele, président du Mouvement national des chômeurs et précaires (MNCP); Jérôme Vignon, président de l’Observatoire national de la pauvreté et de l’exclusion sociale (ONPES).

[…]

Retrouvez la tribune dans son intégralité ici .

Share on Facebook0Tweet about this on Twitter0Email this to someone