AccueilActualitésA la uneAprès des travaux attendus, l’accueil de jour de la rue ...

Après des travaux attendus, l’accueil de jour de la rue Bichat gagne en sérénité


22.03.2021

En 2 ans, l’accueil de jour Bichat a conduit d’importantes évolutions pour s’adapter aux besoins des personnes accueillies. Réaménagement des locaux, extension des horaires d’ouverture et développement de l’équipe… favorisent un accueil de qualité et un climat de confiance avec les plus précaires.

IMG_5195

Implanté dans le quartier de Belleville (10ème), l’Espace Solidarité Insertion de la rue Bichat accueille des personnes en situation de grande précarité, des hommes isolés pour la majorité, qui viennent pour une boisson chaude, une douche ou un accès à la laverie… mais aussi pour entamer des démarches avec un travailleur social. Ouvert en 1994, ce lieu a été témoin de l’augmentation du nombre de personnes à la rue et a connu un accroissement très important de sa fréquentation, malgré des locaux jusqu’alors peu adaptés. Les espaces encombrés, sombres et cloisonnés favorisaient peu la rencontre et créaient de l’insécurité. Des violences graves ont même été déplorées : « la disposition faisait que les personnes étaient à l’écart, beaucoup se mettaient en repli » regrette Manon Branchereau, travailleuse sociale à Bichat.

Avec la signature en 2019 d’une convention avec le Recueil social de la RATP, visant à accueillir plus de personnes sans-abri – celles trouvant refuge dans le métro parisien -, un nouvel aménagement des locaux s’est imposé. Grâce aux soutiens conjoints de la DRIHL, de la DASES, de la RATP et de l’Association, les équipes ont ainsi mis en œuvre des évolutions d’aménagement, conseillées par des ergonomes professionnels et l’expérience des personnes accueillies par le biais de réunions spontanées permettant à chacun de s’exprimer et partager ses idées.

IMG_5300

Depuis la fin des travaux en mars 2020, Bichat dispose d’espaces plus chaleureux qui favorisent un accueil de qualité et un climat de confiance. L’environnement est plus rassurant et les personnes accueillies se sentent davantage chez elles. « On sent que les personnes ont envie de maintenir le lieu propre et accueillant. Elles participent au bon fonctionnement de l’accueil de jour, l’entretiennent et le préservent » rapporte Céline Brocas, cheffe de service. Un sentiment de sécurité indispensable, alors que de plus en plus de personnes psychologiquement fragiles se présentent à l’accueil de jour : « désormais nos bureaux communiquent et les cloisons vitrées permettent d’avoir une vision d’ensemble sur l’accueil de jour. Les accueillis savent que les salariés sont présents et peuvent intervenir à chaque instant ».

Parallèlement à cette rénovation, l’entrée s’est fluidifiée avec la mise en place d’un agent de médiation et les équipes se sont renforcées, notamment pour permettre l’articulation de l’accueil de jour avec la maraude « Paris Nord » de l’association. Désormais, l’accueil de jour ouvre ses portes dès 7h15 en semaine et propose une permanence le samedi. « Après une nuit passée à la rue, nombreux viennent tôt le matin chercher un peu de répit et de convivialité » rapporte Céline Brocas.

Share on Facebook0Tweet about this on Twitter0Email this to someone