AccueilActualitésA la une5 propositions pour en finir avec la grande exclusion !

5 propositions pour en finir avec la grande exclusion !


30.03.2017

#Présidentielle2017 : 5 propositions pour en finir avec la grande exclusion et le mal-logement !

Le Collectif des Associations Unies dont fait partie EMMAÜS Solidarité demande aux candidats de prendre 5 engagements incontournables pour en finir avec la grande exclusion par le logement :

1. ACCUEILLIR DIGNEMENT TOUTES LES PERSONNES VULNÉRABLES : PERSONNE NE DOIT ÊTRE CONTRAINT DE VIVRE À LA RUE !

  • Réaffirmer l’accueil inconditionnel des personnes en situation de vulnérabilité, quelle que soit leur situation administrative.
  • Offrir toute l’année un parc d’hébergement respectueux des libertés et de la dignité des personnes, ce qui suppose de rompre avec la gestion saisonnière de l’hébergement et d’appliquer le principe de non abandon sur l’ensemble du territoire.
  • Développer l’accès direct au logement des personnes sans abri, avec un accompagnement adapté.
  • Doubler le nombre de places en Centres d’accueil pour les demandeurs d’asile (Cada), soit + 40 000 places sur le quinquennat.

 

2. PRÉVENIR PLUTÔT QUE PUNIR : AUCUNE EXPULSION SANS RELOGEMENT

  • Instituer un moratoire sur les expulsions locatives sans relogement avec dédommagement des propriétaires.
  • Stopper les expulsions de squats ou de bidonvilles sans solution digne alternative.
  • Résorber les 600 000 logements indignes et lutter contre la précarité énergétique en rénovant 250 000 logements par an occupés par des ménages modestes (objectif de la loi de transition énergétique).

 

3. GARANTIR L’ACCÈS ET LE MAINTIEN DANS LE LOGEMENT

  • Revaloriser les Aides personnelles au logement (Apl) pour réduire la pauvreté et les taux d’effort lié au logement.
  • Mettre en place une véritable Garantie Universelle des Loyers (Gul) protégeant tous les ménages modestes.
  • Appliquer l’encadrement des loyers prévu par la loi Alur dans les métropoles.

 

4. DÉVELOPPER MASSIVEMENT L’OFFRE DE LOGEMENTS RÉELLEMENT ACCESSIBLES AUX MÉNAGES LES PLUS MODESTES

  • Construire 150 000 logements sociaux par an, dont un minimum de 60 000 logements très sociaux.
  • Capter 50 000 logements privés à vocation sociale par an.
  • Développer l’offre de logements accompagnés et de Pensions de Famille.

 

5. ACCOMPAGNER ET FAVORISER L’ACCÈS AUX DROITS DES PERSONNES MAL LOGÉES ET SANS ABRI

  • Proposer un accompagnement à toutes celles et tous ceux qui en ont besoin (emploi, santé, accès au logement…) avec un financement dédié dans le budget de l’État.
  • Mettre en oeuvre sous l’autorité des Préfets le droit à la domiciliation des personnes dépourvues de logement sur l’ensemble du territoire.
  • Développer l’offre d’accueils de jour dédiés aux personnes sans domicile et les équipes

 

POUR GARANTIR L’AMBITION & LA CONTINUITÉ DE L’ACTION PUBLIQUE DURANT LE QUINQUENNAT :

Adopter dès le début du quinquennat une loi de programmation financière pluriannuelle intégrant ces objectifs (production de logements sociaux, de logement accompagnés, mobilisation du parc privé à vocation sociale, rénovation de logements, budget dédié à accompagnement social, revalorisation des Apl, Gul…).

 

Les propositions à télécharger ici.

Share on Facebook0Tweet about this on Twitter0Email this to someone