AccueilActualitésA la uneSignature du pacte parisien contre la grande exclusion ...

Signature du pacte parisien contre la grande exclusion – le 18.02.2015


La Maire de Paris a fait de la lutte contre la grande exclusion, la « Grande Cause » de sa mandature 2014-2020. Cette ambition, initiée lors de la campagne des dernières élections municipales par EMMAÜS Défi et Aurore, puis par d’autres associations, dont EMMAÜS Solidarité, s’est fondée sur un travail partenarial avec une volonté de décloisonner tant les modalités de l’accompagnement que les dispositifs (emploi – santé – hébergement – logement), et ce dans un double objectif : aller vers une insertion globale durable, et réduire la grande exclusion à Paris.

18.02.2015

Une grande concertation a donc été lancée à la rentrée 2014, en vue d’adopter un « Pacte parisien contre la grande exclusion ».

Les travaux ont été organisés en 3 groupes de travail thématiques :
– Prévenir : « La rue, ne pas y tomber »
– Intervenir : « la rue, ne pas y rester »
– Insérer durablement : « la rue, en sortir et ne pas y retomber », groupe co-animé, pour le volet santé, par Meryem Belkacemi, chargée de mission santé au sein de notre association.

Chaque groupe a donné lieu à plusieurs ateliers ainsi qu’à des auditions sur des sujets spécifiques : jeunes, santé physique et santé mentale, interventions de rue, accès aux droits, sortie d’hébergement, insertion professionnelle… ; autant de lieux de réflexions et préconisations auxquels les équipes d’EMMAÜS Solidarité (structures d’accueil, d’hébergement et de logement, missions transversales et direction) ont activement participé. Cette vaste concertation aura au total impliqué 500 participants représentant 250 structures.

A i’issue de ces travaux, le pacte a été officiellement dévoilé le mercredi 19 février à l’Hôtel de Ville de Paris, en présence de 13 grandes institutions signataires : Ville de Paris, Préfecture de région, Préfecture de police, ARS, APHP, CPAM, CAF, Pôle emploi, Fondation FACE, SNCF, EDF, RATP, et, pour les associations, la FNARS.

Tous les acteurs de la lutte contre la précarité ont consacré une grande énergie à ce projet, avec au final un document présentant 106 mesures (*) qui les engage à continuer à se mobiliser très fortement pour les mois et années qui viennent.

Communiqué de presse de la ville de paris ICI

Share on Facebook0Tweet about this on Twitter0Email this to someone